Comment combattre la désertification avec le reboisement - Régénération

Comment combattre la désertification avec le reboisement

Des régions érodées appropriées aux arbres, occupent la plupart des terres au monde : plus de 2 milliard d'hectares (5 milliard d'acres) - ce qui représente plus de 30% de la surface mondial - sont prêtes à être reboisées. Les prairies et les régions mal boisées ont surgi par le pâturage naturel ou par l'élevage humain de bétail, après quoi le vent a aidé à maintenir ces régions vides. Au cours du temps des régions vastes ont été déboisées particulièrement due à l'intervention humaine. D'une part occasionné par le besoin de terre agricole et horticole croissant sans cesse, et de l'autre part provoqué par le besoin de bois pour la construction et pour des raisons industrielles et domestiques (le charbon). Surpâturage par des chèvres et des moutons, qui ont littéralement entièrement mâché d'anciennes régions boisées en de nouveaux déserts étendus, est aussi un problème.

Parfois on raisonne qu’il est en effet impossible de transformer des déserts en bois, car les arbres ne s’y développeront pas. Ce n'est pas la vérité: autrefois la plupart des déserts étaient verts et la vraie cause de leur existence maintenant, est due à l'humanité elle-même. Dans la Bible l'Israël est décrit comme le pays de lait et de miel. La Mésopotamie était la région où la Tour de Babel a été construite et nous avons la connaissance de la richesse accablante de la région dans ces temps, désormais maintenant une région pauvre et sèche. En Tunisie il y a un Colisée à l’intérieur d'EL Jem. Il est maintenant au milieu du désert mais dans sa période de construction il offrait de la place à plus de 30.000 personnes. Donc à ce moment-là l'Afrique du Nord était riche et fertile avec une grande population. Nous connaissons l'histoire de Carthage et de l'Egypte, à ce temps-là riches et fortunés, maintenant pauvres à cause de la désertification. La désertification provoque donc la pauvreté et les sols fertiles suscitent la richesse. C'est pourquoi il faut régénérer la surface de la terre et l'instrument pour faire cela est l'arbre.
Les arbres utilisés pour couvrir de grandes parties de la surface de la terre, beaucoup d'arbres ont été abattus et les forêts ont disparu

Toutes les zones jaune, orange et rouge étaient couvertes de forêts saines il ya 2.000 ans. Maintenant, ce sont des déserts stériles et non productifs, créant ainsi une grande pauvreté. Si nous décidons de replanter ces zones avec des arbres produisant des produits économiquement intéressants, nous pourrons résoudre les problèmes d'érosion, de climat et d’alimentation. De cette façon, nous créerons la prospérité pour ces régions et ces habitants.

Comment reconstituer les déserts en terres fertiles

Dans plusieurs pays les efforts pour reboiser le désert se produisent souvent avec des méthodes onéreuses ou gourmandes en capital. Le problème avec beaucoup de ces méthodes utilisées se situe au niveau de la nécessité des subventions afin qu'elles soient économiquement viables. Si nous voulons planter deux milliards d'hectares de déserts avec des arbres, comme c’est mon objectif, alors ces méthodes et principes sont insoutenables. Le problème est trop grand pour le résoudre avec des subventions. Le problème devrait se résoudre en développant un principe où un investisseur tel qu’une O.N.G. ou un gouvernement peut avoir un bon retour sur investissement par le reboisement des déserts. ‘Retour sur investissement’ est le mot-clé et pas subvention, si nous voulons planter deux milliards d'hectares d'arbres. Un autre problème avec beaucoup de méthodes et ébauches de solutions est qu'elles ne sont pas durables : dans beaucoup de cas les eaux souterraines, créées pendant des milliers d'années, sont utilisées et maintenant elles sont consommées en quelques centaines d'années uniquement! Afin d'utiliser cette eau, des pompes sont installés pour capter l’eau du sol et encore des pompes sont installées pour irriguer les arbres. Donc en plus de l'eau souterraine utilisée, on utilise également de l'énergie. Après tout nous pouvons dire que plusieurs de ces solutions ne sont pas durables et un bon nombre d'entre elles, sinon tous, ne comportent pas la solution dont on a besoin.

Un autre avantage lié au Groasis Waterboxx® plant cocoon concerne la prévention de l'«accaparement des terres» fertiles. De nos jours, certaines sociétés et fondations commencent à reboiser d'énormes régions de terres fécondes avec des produits - p.ex. sucre de cane ou arbres - qui sont en mesure de produire du biocarburant. Ceci veut dire que les terres qui ont le potentiel de nourrir les gens sont utilisées pour produire du biocarburant que les gens dans les pays riches peuvent utiliser dans leurs voitures. Nous considérons cette pratique où on utilise du sol fécond pour produire du biocarburant au lieu de la nourriture, non éthique. Le Groasis Waterboxx® plant cocoon offre le choix d'utiliser le sol érodé, rocheux et sec et permet de produire à grande échelle du biocarburant par le reboisement; et en plus de le faire à moindre coût que sur du sol fécond. Il y a 2 milliards d'hectares de terres qui attendent cette solution. Veuillez lire ici concernant les dangers liés à l'accaparement des terres.

Au Maroc dans le désert du Sahara ‘sur les sols rocheux’ j'ai vu une méthode qui est vieille et durable et j'ai copiée une partie de cette méthode: je me suis inspiré des méthodes d’il y a des milliers d'années et je les ai améliorées avec le système du Groasis Waterboxx® plant cocoon.

Leur méthode se compose d'étapes diverses:

  1. Creusez un trou de 60 x 40 x 40 centimètres avec une pioche.
  2. Ensuite un très petit arbre du type Pinus Nigra est planté à l’intérieur, afin d'avoir le moins d’évaporation possible. Après la plantation on y verse 15 litres d'eau. Cette eau régénère en partie le capillaire et pendant que le sol meuble s’épaissit, un nid-de-poule se développe. Ce nid-de-poule est utilisé pour donner plusieurs fois de l'eau jusqu'à ce que l'arbre puisse survivre. Cette méthode est fastidieuse, et c'est pourquoi elle n’est pas applicable à grande échelle, mais cela fonctionne.
  3. De cette façon un terrain de petits pins se développe et après quelques années ils poussent fort.
  4. La même technique s'effectue avec l'eucalyptus, bien que je préfère d'utiliser des arbres indigènes de l'habitat naturel.
  5. Voici les images en ce qui concerne la plantation des arbres dans le désert du Sahara au Maroc.

Au Sahara j'ai également vu des techniques intéressantes sur ‘les dunes mobiles’.

  1. Voilà une impression d’une région de ‘dunes mobiles’: Regardez l'érosion provoquée par des vents forts;
  2. En premier, des feuilles de palmiers sont coupées en carrés de 8 x 8 mètres et transformées en clôtures;
  3. Des branches de Tamarix sont mises dans le sol, environ 30 litres d'eau y est ajouté de façon à ce que la tige est complètement couverte de sable meuble. En peu de temps une partie des tiges commence à pousser. Voici quelques exemples;
  4. Naturellement pas tous les Tamarix se développent entièrement bien. Avec le Waterboxx® plant cocoon cela fonctionnerait mieux et le taux de succès pourrait être élevé.
  5. Voici les images en ce qui concerne la plantation des dunes mobiles dans le désert du Sahara au Maroc.

Conclusion

Avec le Groasis Waterboxx® plant cocoon on peut copier des techniques d’il y a des milliers d'années et améliorer le résultat de plantation. Cette manière de reconstituer des déserts ou des régions rocheuses est économiquement attrayante et bien durable car elle utilise de l'eau de l'air et elle n'utilise pas de l'électricité ou de l'énergie coûteuse.