Utilisation d'eau condensée pour planter des arbres | Les plantes

Combattre la désertification par la plantation

Chaque plan de recherches commence par exprimer une question ou dans le cas d'Groasis par exprimer des questions:

  • Pouvons nous résoudre le problème du CO2?
  • Pouvons nous trouver 1.75 milliards hectares qu’il nous faut pour faire ceci?
  • Pouvons nous trouver des zones de sylviculture sans occuper des champs fertiles?
  • Pouvons nous utiliser les semi-déserts autrefois boisés mais maintenant sans valeur?
  • Pouvons nous planter des arbres sur des surfaces rocheuses et des pentes montagneuses?
  • Pouvons nous reboiser les secteurs désastrés?
  • Pouvons nous faire ceci sans systèmes d'irrigation chers et non disponibles?
  • Pouvons nous faire pousser des arbres sur demande?
  • Pouvons nous créer une stimulation économique par la sylviculture?

 La réponse à toutes ces questions est: OUI! La seule chose dont nous avons besoin est la force de vraiment le vouloir! Technologie écologique Groasis d’efficacité hydrique rend cela possible!

Autrefois

Il y a quelques centaines d'années la plus grande partie des terres sèches dans le monde était boisée. Oui! Même les pentes de montagne et la plupart des déserts. L'Espagne était une grande forêt. Même le grand bord sec et érodé au sud du Sahara (par exemple le Sahel) était boisé. Les Apennines, montagnes pierreuses, secs et nues au centre de l'Italie ont eu des pentes abondamment boisées. Ce genre de secteurs a pu être trouvé partout dans le monde. Et nous ne parlons pas des périodes préhistoriques. Sur le calendrier géologique nous parlons d’hier. C'est pourquoi nous avons de l'eau disponible dans ces secteurs..

Aujourd'hui

L'essence de la Technologie écologique Groasis d’efficacité hydrique est concentrée dans le ‘Groasis Waterboxx® plant cocoon’. Cet outil condense l’humidité de l’air en eau et permet de stocker l’eau de pluie  de manière ingénieuse et distribue cette eau vers les jeunes racines de l'arbre en quantités optimales.

Qu'en est-il de la condensation?

Tôt le matin en un jour d'été étouffant, les voitures sont couvertes d’une couche épaisse de condensation (rosée). Si cette eau pouvait être récupérée dans un réservoir duquel elle ne peut plus s'évaporer et si ce processus de condensation et de récupération était perpétuel, alors nous pourrions rapidement recueillir une importante quantité d'eau. Il y a des déserts avec une humidité atmosphérique relative de 65% qui se condense partiellement pendant la chute de temperature dans la nuit. Le problème est que l’eau s'évapore immédiatement quand le soleil monte. Avec  le Groasis Waterboxx® plant cocoon ceci n'est plus le cas, il rassemble et stocke la condensation immédiatement.

Qu'en est-il de la pluie?

Dans la plupart des déserts il y a plus de pluie qu’on s’imagine. Souvent entre 150 à 250 millimètres par an. Cela représente entre 150 et 250 litres par m2. Dans un secteur très sec comme l'Erythrée les précipitations moyennes sont toujours de 380 litres par m2 à l’année. Normalement cette eau s'évaporerait en un rien de temps, mais le Groasis Waterboxx® plant cocoon empêche cette eau de s'évaporer et même mieux: elle la stocke! 

Regardez l'animation pour comprendre pourquoi la grande quantité de pluie dans les déserts n'est pas suffisante pour aider les plantes à commencer pousser. Ou téléchargez l'animation pour la voir en plein écran et l'envoyer à un ami si vous l'aimez.

Le Groasis Waterboxx® plant cocoon

Dans le Groasis Waterboxx® plant cocoon la condensation et la pluie sont rassemblées. Grâce à un stockage efficace l'évaporation de cette eau est empêchée. L'inclinaison optimale et le faible coefficient de friction avec l'eau du revétement du Groasis Waterboxx® plant cocoon garantissent que l'eau entre et reste dans le réservoir. Le Groasis Waterboxx® plant cocoon dose exactement la bonne quantité d'eau vers les racines du jeune arbre.

Comment les racines peuvent-elles pénétrer dans un sol dur?

Le jeune arbre est placé au milieu du Groasis Waterboxx® plant cocoon qui lui même est placé sur le sol dur, plus précisement juste au dessus. La faible quantité d'eau  recue quotidiennement (recue de la pluie ou de la condensation) hydrate le sol sous le réservoir sans danger d'évaporation. L'eau rétablit la capillarité normale du sol. Dans les petits canaux qui sont créés de cette façon la racine trouve son chemin sans aucun problème, même autour des pierres et des roches. Les arbres ont fait ça pendant des millions d'années. Ce phénomène de la capillarité retablie est également trouvé quand vous retournez un carreau, même quand il a longtemps été exposé au le soleil. En dessous vous trouverez du sol moite.