La privatisation de la Terre-Mère - Blog Mousquetaire Vert

La privatisation de la Terre-Mère

Allons-nous améliorons la Terre-Mère dès que nous la privatisons ?

Est-ce que privatiser la Terre-Mère est un modèle pour garantir qu'on s'occupera mieux de la Terre-Mère ? Quand on observe la différence entre la responsabilité que les gens prennent pour leurs propres biens en comparaison avec les biens de tout le monde, ce pourrait être une option.

Imaginez-vous que nous vendions des rivières à des cultivateurs. Pourquoi des cultivateurs ? Parce que la plupart des cultivateurs vivent d'un petit budget et doivent s'occuper de la terre. S’ils prennent soin de leur terre, l'eau qui sort de la terre et coule à nouveau dans les rivières serait propre. Mais parce que l'eau n'est pas de leur responsabilité, nous voyons partout 'utilisation d'un nombre illimité d'engrais et de pesticides dangereux.

Nous voyons le déversement illégal de déchets, de milliards de bouteilles en plastique et des canettes d'aluminium, et ainsi de suite. Pourquoi le cultivateur doit nettoyer ceci ? Il ne gagne pas d'argent, donc les coûts s'abaissent s'il n'assumait pas de responsabilité. Son coût monterait s'il nettoyait. Donc, imaginons que nous allons privatiser les rivières aux cultivateurs et leur donner la possibilité de vendre l'eau des rivières. Alors ils commenceront soudainement à prendre des mesures pour combattre la pollution. Ils seraient certains que l'eau ne serait pas enlevée, contaminée et ensuite rejetée. Les utilisateurs de l'eau, vous y faites partie, devront payer pour garder l'eau propre. Cela deviendrait votre problème et votre responsabilité.

Actuellement la plupart des gens ne sont qu'impliqués dans la Journée mondiale de l'eau. Mais que peut-on vraiment faire ? Très peu. Donc, la privatisation de nos rivières serait un modèle formidable pour les nettoyer. Est-ce que ce modèle est faisable ? Enfin, pas moyennant copier et coller, mais moyennant la logique nous le pouvons.

Par exemple, quelqu'un qui couperait un arbre, une société ou une personne, devrait planter deux arbres. En ce moment, nous avons un concept dont vous devez payer pour déverser vos déchets. Mais il serait plus logique que vous devez payer pour les coûts de déversement des déchets si vous achetez le produit, et vous récupérez cet argent, avec le taux d'intérêt, si vous le ramenez quand il devient un déchet. Donc, si vous utilisez ce principe toutes les pauvres dans le monde iraient nettoyer les déchets comme du papier, des bouteilles, des bidons, de vieilles voitures, et ainsi de suite.

Si nous privatisions ces choses, nous transformerons les choses que nous appelons maintenant des déchets en une affaire d'argent et les choses changeraient. Même le mot anglais Garbage changerait en Gar-rich !

Pieter Hoff,
Le Mousquetaire Vert