La différence entre le désert et le désert artificiel - Blog Mousquetaire Vert

La différence entre le désert et le désert artificiel

Les gens tendent à penser que tous les déserts sont plus ou moins égaux. Mais il y a beaucoup de différences entre eux. Parfois les déserts – en somalie par exemple – semblent secs, mais ils ne le sont pas. Il y a beaucoup de pluie – jusqu’à un mètre dans un court temps. D’autres déserts – comme dans le nord de Chile – ne voient jamais de la pluie. Certains déserts n’ont jamais de températures inferieurs à +32⁰F (0⁰C) – p.ex. Le Moyen Orient - et d’autres – comme le désert de Los Monergols a Zaragoza en Espagne– ont des températures jusqu’à +113⁰F (+45⁰C) pendant l'été, mais des températures jusqu’à +5⁰F (-15⁰C!) en hiver.

La plus grande différence entre les déserts est leur création. Une partie des déserts a une cause naturelle mais la majorité (5 milliards d’hectares) est créée par l’homme.

Au cours des 500 derniers années l’homme a coupé des arbres – et les coupe encore – à une échelle imaginable. Des pays entiers sont supprimés en une génération. Le genre humain était (et l’est toujours) capable de rendre des forêts vierges en désert en 50 ans. Cela s’est passé en Argentine, au Mexique, aux Etats unis, en Afrique du sud, etc. et cela se passe toujours à Bornéo, au Brésil, en Afrique centrale, au Canada et en Indonésie.

Tous ces domaines étaient une fois verts, puis déboisés, puis souvent des chèvres, des moutons et d’autres animaux de pâturages empêchaient des arbustes à croître. Le soleil atteignait la surface du sol, la séchait et l’érosion commençait. Les grains ne pouvaient plus croître et un nouveau désert était né.

Peut-être “terres agricoles dégradées” est une meilleure description que “le désert artificiel”?

La Californie est un bon exemple: il n’y a qu’une centaine d’années, la Californie était le jardin des Etats-Unis. Aujourd’hui c’est la plus belle terre agricole dégradée aux États-Unis. La sécheresse en Californie, et beaucoup d’autres terres agricoles dégradées, ne sera pas cyclique mais structurelle. Toutes les terres agricoles dégradées par le genre humain sont passées par le même processus que la Californie aujourd’hui.

Un autre bon exemple de notre expérience aujourd’hui est la situation à Sao Paolo – Brésil - une fois le domaine amazone avec plus de 2.000 mm (80 pouces) de précipitation par an. La Mer d’Aral et le Lac Tchad sont d’autres grands exemples des problèmes qui se posent aujourd’hui causes par la déforestation. Toutes les terres agricoles dégradées par des actions humaines sont passées par le même processus que passent aujourd’hui les gens de Californie, de la Mer Aral, du Lac Tchad et l’expérience de Sao Paolo.

Si rien ne change, le genre humain continuera à épuiser les forêts vierges. Mais il y a un point positif: il y a de l’espoir! Ces terres agricoles dégradées sont beaucoup moins chaudes que l’on imaginait, ce qui les rend plutôt faciles à reboiser.

Dans la plupart du monde elles ne sont chaudes que 6 mois par an – 180 jours – et seulement entre 10 et 17 heures. En total elles ne sont chaudes que pendant 1.260 heures des 6.800 heures par an. Donc la température dans les terres agricoles dégradées n’est vraiment chaud que 20% du temps, pendant 80% du temps la température est assez confortable.

Le problème pour les arbres dans des terres agricoles dégradées ne se trouve pas dans la température, ils supportent bien les 20% de temps chaud et profitent bien du 80% du temps avec des températures moyens.
En général, les terres agricoles dégradées on beaucoup de précipitation. Ce n’est pas la quantité de la pluie qui pose le problème: c’est la précipitation à l’heure de point qui est problématique: la période de sècheresse est trop longue pour la germination des grains.

C’est le problème que j’ai analyse et résolu avec la technologie de Groasis: aide la plante à croître jusqu’à une profondeur de 3 mètres (10 feet) dans la première année, jusqu’au moment où elle atteint l’humidité qui lui permet de croitre sans aide.

D’habitude je donne cet exemple: “si les arbres une fois croissaient là, ils peuvent y croître encore. Si le domaine était assez petite à couper, elle est assez petite à reboiser”.

Avec ce blog j’espère vous inspirer à commencer un voyage avec moi afin de reboiser toutes les terres agricoles dégradées de Mère Nature. Partagez mon espoir, partagez mon blog, soyez un Mousquetaire Vert et plantez un arbre par an!

Pieter Hoff, 
Mousquetaires vertes

Par déserts synthétiques sont contrairement déserts naturels. Nous devons lutter contre ce en plantant des arbres!