Est-ce que nous devons envoyer des navires de guerre ou des Growboxx® plant cocoons en Afrique? - Blog Mousquetaire Vert

Est-ce que nous devons envoyer des navires de guerre ou des Growboxx® plant cocoons en Afrique?

Mon père – né en 1930 – a dû quitter l’école quand il avait 11 ans, lorsque la Seconde Guerre Mondiale a commencé. En tant que producteur il m’a appris une vérité simple: ‘Ne dépense jamais ton argent pour acheter du lait, il vaut mieux acheter une vache’.

Ces derniers mois, nous avons vu des images terribles de réfugiés africains dans l'espoir de trouver une meilleure vie en Europe. L’Europa avait décidé d’envoyer des navires de guerre. C’est ça la bonne réponse? Le vrai problème n’est pas les navires auxquels les réfugiés sont transportés, mais leur désir de quitter le continent africain.

Si nous pouvons développer de bonnes conditions de vie en Afrique, les habitants voudront y rester, et ne plus s’enfuir en Europe, où ils essaient de trouver une meilleure vie. Si la solution est si évidente, pourquoi est-ce que nous ne la faisons pas ? Parce que l'Europe cherche constamment à résoudre les problèmes individuellement, plutôt que de les voir comme un système intégré ? Il serait facile d’utiliser la Grèce comme exemple, mais je vais quand même utiliser un autre. Les Pays-Bas vont augmenter la production d'énergie renouvelable de 4% actuellement à 23% en 2023, afin de réduire les émissions de CO₂. Les Pays-Bas vont investir 20 milliards de dollars en éoliennes pour atteindre cet objectif. Cet investissement ne réduira que 1.2% des émissions de CO₂. À cause de cet investissement les prix d’énergie seront plus de triplés pour les familles néerlandaises – dont 9% sans travail, de 5 cent à 17 cent par KW en 2020. Est-ce que cela est financièrement utile ? Ne devrions-nous pas considérer le changement climatique comme un problème intégré, au lieu de simplement essayer de le résoudre?

Je crois que nous avons sept problèmes intégrés dans le 21ième siècle, y compris le changement climatique. Ils sont:

  1. L’érosion
  2. La pauvreté
  3. La crise alimentaire
  4. Le changement climatique
  5. Le chômage
  6. La migration rurale-urbaine
  7. Le niveau d’eau souterraine qui descend

Les Africains viennent en Europe parce qu’ils sont gravement touchés par ces 7 problèmes. Alors je plaide pour investir dans la Treesolution. Pour les mêmes 20 milliards de dollars que les Pays-Bas veulent dépenser aux éoliennes, nous pouvons planter toute la Great Green Wall africain avec la Technologie moderne de Groasis, alors 15 millions d’hectares d’arbres fruitiers, 15 millions de nouveaux jobs et produire chaque année 75 millions de tonnes de nourriture.

L’université de Stuttgart a découvert que les arbres de Jatropha peuvent extraire de l’aire jusqu’à 25 tonnes de CO₂ par hectare; 15 millions d’hectares d’arbres fruitiers enlèveront facilement 225 millions de tonnes de CO₂ de l’aire – l’équivalent des émissions annuel aux Pays-Bas. En utilisant la Treesolution pour planter la Great Green Wall africain, les Pays-Bas seront le premier pays neutre à 100% de CO₂. Cette neutralité en CO₂ sera atteinte avec le même investissement que la construction des éoliennes qui réduisent l’émission de CO₂ que de 1.2%. Pas seulement le Great Green Wall africain créera 15 millions de jobs, mais il y aura de milliers de nouveaux jobs aux Pays-Bas. Vous pouvez trouver les calculs de la plantation du Great Green Wall africain avec les Groasis Growboxx® plant cocoons ici. La plantation des arbres fruitiers – la Treesolution – est la solution intégrée dont nous avons besoin pour les 7 problèmes intégrés, pour arrêter l’immigration et planter des perspectives positives dans les esprits et les cœurs des Africains.

Partagez cette pensée avec vos amis et votre famille pour que nous puissions ouvrir le débat et améliorer la vie de millions de personnes en Afrique et presque 60 millions d’autres dans le monde. Pour démarrer ce débat nous avons ouvert un forum sur notre site web www.groasis.com.

Le Mousquetaire Vert

Ps: vous pouvez télécharger gratuitement mon livre The Treesolution sur ce sujet ici.