Création de richesse, partie 1 - Blog Mousquetaire Vert

Création de richesse, partie 1

J'écoutais un groupe de futurs observateurs à la télévision. La discussion était « l'influence d'Internet sur nos vies et le travail ». Et sur la société dans l'ensemble. Ils ont analysé que l'Internet est en train de détruire des millions d'emplois et donc en fait il crée la pauvreté. Les mots comme « règles, interdire, destruction et restauration » ont été employés tout le temps.  

L'opinion générale était qu'Internet n'a pas une bonne influence sur la création d'emplois. Plus de 25% des présents emplois sont menacés par celle-ci. Selon eux, il crée la pauvreté dans les familles et il aurait été mieux pour beaucoup de personnes si elle n'avait pas commencé du tout. Il n'y a pas de solutions pour résoudre ce problème de création d'emplois.

Je vois cela d'une façon différente. Comparez cela à il y a 200 ans: chaque femme sur terre a travaillé avec le rouet. Alors James Hargreaves a développé le « Spinning Jenny » en 1764 et après 100 ans 100% des femmes avaient perdu ce travail. C'était 50% de la population du monde. Donc ce qui se passe maintenant avec internet n’est encore rien comparé à l'influence de l'invention du « Spinning Jenny ». Cependant, au lieu de la pauvreté, l'invention de rotation de roue a créé la richesse. Bien sûr, les femmes ont perdu leur travail, mais elles ont commencé à faire d'autres travaux. Ainsi cependant il y avait de grands problèmes économiques dans différentes familles pendant un moment, la société dans l'ensemble est devenue beaucoup plus productive, comme chaque femme a commencé à être productive dans d'autres secteurs.

Ainsi le problème d'Internet n'est pas que les gens perdent leur travail. Le problème est que nous comme une société qui devrait leur offrir de nouveaux emplois afin d'être productif dans de nouveaux secteurs encore inconnus. Ce que nous faisons cependant est qu'au lieu de créer de nouveaux emplois, nous leur offrons de petits honoraires pour rester à la maison et pour ne plus être productifs. La solution du 21esiècle semble plus sociale, mais sur le plus long terme elle ne mènera pas à la création de richesse. Au lieu de celui-ci il mènera à la pauvreté et est ce est-ce que nous voyons grandir autour de nous en Europe. C'est ce qui s'est produit alors avec la roue de rotation et maintenant avec Internet :

La roue de rotation: les gens ont perdu leurs emplois = épargne pour les producteurs. Les personnes qui ont perdu leurs emplois ont recherché, créé et trouvé de nouveaux moyens d'être productives. Cela a généré un revenu supplémentaire. C'est « la création de richesse ».

Internet: les gens perdent leurs emplois, obtiennent de petits honoraires du gouvernement qui rassemble cet argent des entreprises par l'impôt = coûte plus élevés pour les entreprises. Pour les personnes qui ont perdu leurs emplois cela rend difficile à rechercher, créer et trouver de nouveaux moyens d'être productives. Dès qu'ils trouveront un emploi, ils perdent leurs honoraires du gouvernement. Cela ne stimule pas. En raison d'imposer les emplois, les compagnies essayent d'éviter de créer des emplois et d'investir dans des machines. À ce moment il n'y a aucun emploi disponible et notre productivité ne monte plus en offrant des emplois aux gens, mais grâce à l'automatisation et rejette les gens. C'est de « la destruction de richesse ».  

Ce n'est pas de sorte qu'internet est en train de détruire la richesse. C'est le principe des revenus produits et la division du revenu dans le 21e siècle est très différente du 18e siècle, qui est la destruction de notre richesse. Dans le 21e siècle les gens qui sont mises hors du procédé de production, ne peuvent pas trouver leur chemin à nouveau dans le procédé de production et créer plus de richesse.

Nous avons 60 millions de personnes qui sont chez eux à la maison en Europe. Leurs revenus sont bas, leur perspective est négative. Certains d'entre eux ne savent même pas ce que signifie « la richesse ». Nous avons une obligation morale de résoudre ceci. N’Y a-t-il pas d'idées pour les aider à monter de nouveau à bord ? Oui il y en a.

Lisez mon prochain blog au sujet de « la création de richesse ».

Pieter Hoff,
Le Mousquetaire Vert